Avantage n°1 : LE nettoyage cryogénique, un nettoyage à sec !

Que ce soit à la maison ou en industrie, l’eau est très largement employée pour nettoyer les surfaces… Peut-être parce que cette dernière est facilement accessible (dans les pays industrialisés), peu onéreuse et non-toxique. Pourquoi donc s’en priver ?

Et puis, le nettoyage cryogénique, est-il aussi efficace qu’on le prétend ? Est-ce vraiment une solution de nettoyage à sec, aussi efficace que le nettoyage traditionnel à l’eau ?

Découvrez dans cet article les 3 principales raisons d’abandonner le nettoyage humide au profit de la technique de propreté par glace carbonique.

Cet article est tiré de la rubrique : Avantages du nettoyage cryogénique

Nettoyer à l’eau… aucun problème ! Vraiment ?

Comme nous l’indiquons en introduction de cet article, l’eau est très couramment utilisée lors des opérations de propreté industrielles, mais est-ce sans danger ?

Certes, nettoyer avec de l’eau les surfaces comprenant des composants électriques ou électroniques est plus que hasardeux, non seulement pour les parties traitées mais aussi et surtout, en raison des risques encourus par le personnel : sous-tension, le risque d’électrocution est assuré !

Clairement pour ce genre de prestations l’utilisation de l’eau est proscrite !

Quelles sont donc les autres raisons qui devraient vous pousser à “abandonner” l’usage de l’eau comme moyen de propreté ?

Nettoyage à l'eau sur élément électrique : mauvaise idée !

Nettoyer à l’eau des éléments électriques sous-tensions… bonne ou mauvaise idée ?

Les 3 raisons d’abandonner l’eau comme solution de nettoyage en industrie

Abordons cette partie en gardant à l’esprit, 3 critères de réflexion lors de l’utilisation de l’eau dans le nettoyage :

– l’aspect “humain” et donc les risques encourus par les utilisateurs,
– l’aspect “environnement” et donc l’impact sur nos ressources de vie,
– l’aspect “matériel

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, nettoyer avec de l’eau des composants électriques ou électroniques n’est pas une option et pourrait engendrer de graves risques pour le personnel (risque d’électrocution), mais aussi engendrer des courts-circuits et donc de rendre les appareils traités hors d’usage.

Sur ce deuxième aspect, “rendre les appareils hors d’usage”, cela est dut entre autre, au fait que l’eau peut générer de la rouille sur les surfaces métalliques. 

Avec la projection de glace carbonique ce problème est éliminé, car le média employé est de la “glace sèche“: dioxyde de carbone” solide.

Mais ce n’est pas tout…

L’eau est la meilleure amie des bactéries !

Largement employée dans le secteur agroalimentaire, l’eau favorise le développement des bactéries responsables des infections alimentaires.

Il n’est donc pas étonnant, qu’en plus d’employer l’eau comme agent de nettoyage, les industriels veillent tout particulièrement à sécher les surfaces traitées, suite par exemple à un dégraissage… Oui, mais qu’en est-il des recoins sur les bâtis et les pieds des machines ? Là ou l’eau stagne…

Assurément, le risque de développement de la Samonellose, de Escherichia coli et de la Listeria, avec l’utilisation de l’eau comme moyen de propreté peut engendrer un risque d’infection alimentaire, sans compter sur la contamination croisée

Avec la technique de nettoyage cryogénique, sous la force de l’air comprimé, la glace carbonique permet de nettoyer les interstices, même les plus fermés, débarrassant ainsi les surfaces des polluants et diminuant drastiquement le développement des bactéries.

Le secteur agroalimentaire n’est pas le seul exposé à ce type de problème : le secteur pharmaceutique court également le même type de risques. Et puis, que devient l’eau utilisée ?

Contrairement à la glace carbonique qui à l’impact se sublime, ou passe de l’état solide à l’état gazeux, l’eau s’écoule… dans les canalisations, certes, et à l’abri des regards, mais elle emporte avec elle les polluants retirés, mais aussi les éventuels détergents.

Côté environnement, on peut faire mieux… bien mieux !

Et puis, utiliser de l’eau dans le cadre de ses opérations de nettoyage implique l’obligation de retraiter l’eau contaminée. Il est clair que le retraitement de l’eau souillé engendre une facture supplémentaire.

Le nettoyage cryogénique ne favorise pas le développement des bactéries

Le nettoyage cryogénique ne favorise pas le développement des bactéries…

blank

Même en milieux pharmaceutique l’utilisation de l’eau présente de nombreux inconvénients…

En résumé, le nettoyage à la glace carbonique, c’est…

Un procédé de propreté industriel qui utilise uniquement la glace carbonique comme agent de propreté.

La glace carbonique est du dioxyde de carbone solide (gaz carbonique), projetée à haute vitesse sur les surfaces à nettoyer à l’aide d’air comprimé.

3 actions découlent de cette pulvérisation

1- Choc thermique : en raison de sa température extrême de -80°c, celle-ci gèle instantanément la pollution (choc thermique) ou les résidus, qui se décollent alors du support.

2- Choc mécanique (énergie cinétique) : ce décollement est grandement facilité par le micro-martelage de la pollution, par le jet des pellets de CO2 solide.

Cette projection s’effectue via le biais de l’air comprimé, d’un tuyau de tir, d’un pistol et d’une buse supersonique.

3- Sublimation : le passage de l’état solide à l’état gazeux de la carboglace, de manière quasi-instantanée, sans passer par une phase liquide, permet de qualifier le CO2 solide de “glace sèche“. Cette transition est dénommée “sublimation“, et s’effectue dans un rapport de 1 à 700.

La sublimation génère un “souffle” qui finit par décoller complètement la pollution du support : à sec et sans détergents.

Il s’ensuit que le nettoyage cryogénique est donc un procédé :

sec et qui ne génère pas de déchets secondaires,
– qui ne provoque pas de rouille ou de corrosion,
– qui ne favorise pas le développement des bactéries

Opération de nettoyage cryogénique sur composants électriques

Opération de nettoyage cryogénique sur armoires électriques… Le nettoyage est sec et rapide.

ADRESSE

Delta Diffusion
Siège social

Rue Du Bonnard

38290 Frontonas (France)

ADRESSE SHOWROOM

Showroom

Rue Des Muguets

Parking Carrefour Market

Galerie marchande

38070 Saint Quentin Fallavier

HEBERGEMENT WEB

OVH

2 Rue Kellermann

BP 80157

ROUBAIX CEDEX 1

Tél. OVH: +33 8 99 70 17 61

 

CONTACT

Tel: 0033 (0)981 37 76 93
Site: www.cryoblaster.com
Email:

contact [arobase] cryoblaster.fr

Boutique en ligne

CGV - Conditions Générales de Vente pour Professionnels

CGV - Conditions générales de vente pour Particuliers