Avantage n°4 : LE nettoyage cryogénique réduit les arrêts de production

Les arrêts de production peuvent avoir pour origines une erreur de l’opérateur, une mauvaise maintenance, une erreur au niveau matériel ou logiciel. On parle alors d’arrêt de production non planifié.
Mais l’arrêt de production peut également être volontaire et notamment dans le cadre de la maintenance (mise à niveau du matériel ou logiciel) ou du nettoyage de l’outil de travail.
C’est sur ce dernier aspect que nous alons nous attarder et nous verrons dans cet article, au travers d’un exemple concret et donc non théorique, comment le nettoyage cryogénique réduit les arrêts de production (le cas examiné : arrêt de production non planifié).

Cet article est tiré de la rubrique : avantages du nettoyage cryogénique

Les méthodes de nettoyage chronophages

Les techniques de nettoyage industriel tels que le nettoyage haute pression ou le nettoyage manuel à l’aide de détergents nécessitent très souvent , un démontage des parties à nettoyer et un temps de séchage des éléments traités plus ou moins long.

Il va sans dire que dans ce cas, l’arrêt de production dépend en très grande partie de l’efficacité et du temps nécessaire pour la mise en propreté l’outil de travail.

Bien évidemment, nous partons du postulat que les méthodes et les détergents employés sont les bons. Nettoyer avec le mauvais détergent c’est la garantie que votre nettoyage n’atteindra jamais un degré de propreté optimal.

En fait, choisir un détergent inapproprié, ou une de technique de mise à blanc des surfaces non adaptée pour la tâche à accomplir, peut au mieux donner un résultat médiocre, au pire accroître le temps de l’opération et du coup, augmenter l’arrêt de production et bien évidemment son coût, qui peut alors se chiffrer en milliers d’euros par heure ou par jour.

Le nettoyage haute pression nécessite un temps de séchage

La technique de nettoyage industriel avec nettoyeur haute pression implique le temps de séchage et le corrosion sur les surfaces métalliques…

Il faut donc absolument éviter les méthodes de propreté chronophages. L’idéal serait donc une méthode qui élimine les problèmes de démontage et de séchage, en réduisant ou en éliminant le démontage et en abolissant le séchage et l’utilisation des détergents.

Cette méthode, c’est le nettoyage cryogénique.

Le nettoyage cryogénique réduit les arrêts de production. Comment ?

Avant toute chose, rappelons que le procédé de nettoyage par cryogénie emploie la glace carbonique comme agent ou média de propreté.

Cette technique est comparable à la technique du sablage : le média placé à l’intérieur de la cuve (trémie) d’un blaster type ATX25-E, 30 ou 80, est mélangé à de l’air comprimé puis pulvérisé au travers d’un tuyau de tir, d’un pistolet et d’une buse.

À l’impact, la glace carbonique engendre 3 phénomènes quasi simultanés :

  • Choc mécanique : la carboglace sous forme de pellets de 3 mm fissure la pollution
  • Choc thermique : la température très basse de la glace carbonique de -80°c, génère une rétractation de la pollution. Celle-ci se décolle du support ou surface traitée.
  • Sublimation : la glace carbonique passe de l’état solide à l’état gazeux dans un rapport de 1 à 700, soufflant littéralement la saleté.
Le nettoyage cryogénique réduit les arrêts de production en agroalimentaire

Exemple de prestation de nettoyage cryogénique sur machine en agroalimentaire

Il résulte de ces phénomènes plusieurs avantages qui vous permettent grâce au nettoyage par cryogénie de réduire vos arrêts de production pour cause de remise au propre.

Voici quelques avantages…

Pas besoin de séchage

Comme indiqué ci-dessus, le média employé est la glace carbonique ou glace sèche, c’est-à-dire qu’elle ne passe pas par une phase liquide avant de retourner à l’atmosphère : le procédé est donc 100% sec (à condition que votre air comprimé soit sec).

Le refroidissement des surfaces avant traitement cryogénique n’est pas indispensable

Pourquoi disons-nous cela ? Eh bien tout simplement en raison du choc thermique sur la pollution: plus la surface est chaude et plus le procédé de nettoyage par glace sèche est rapide et notamment sur les surfaces telles que les aciers (moules fonderie, plasturgie, four…) : la pollution perd sa cohésion sur la surface plus rapidement.

Moins ou pas de démontage nécessaire

Comme le procédé de nettoyage est sec, pas de risque d’engendrer des courts circuits, de la rouille sur les process, ou le développement des bactéries.
Résultat : gain de temps énorme sur le démontage et le calfeutrage qui deviennent au mieux inutile, au pire restreints.

Pas de retraitement des déchets secondaires

Dans le cas de l’utilisation du nettoyage haute pression, cela implique le retraitement des eaux usée et donc le retraitement des déchets secondaires. Encore un fois le nettoyage par cryogénie est sec. Seule la saleté tombée au sol par gravité doit être aspiré.

Étude de cas : nettoyage cryogénique chaînes de convoyage

Suite à une demande prestation de nettoyage cryogénique sur 2 chaînes de convoyage de 750 mètres linéaires chacune, et dans le cadre d’un arrêt de production non planifié (problème matériel), la société “B”, prestataire de nettoyage par glace sèche a transmis une offre de prestation.

Bon à savoir : les chaînes de convoyage en question se trouvent dans une entreprise de l’agroalimentaire : le process concerné produit 24h/24. Moralité: l’arrêt de production n’étant pas planifié, plus ce dernier sera long, plus le coût de l’arrêt sera important et s’ajoutera au coût de l’opération de nettoyage.

Devis du concurrent “A” (prestataire spécialisé dans la maintenance industrielle)

7 jours d’arrêt, découpés comme suit (4 personnes)
2 jours de démontage des chaînes de 750 ml
3 jours de nettoyage et de graissage : nettoyage haute pression avec détergent, séchage des chaînes avant graissage
2 jours de remontage

Coût A : xx.xxx €HT

Rappelez-vous, l’entreprise propriétaire des chaînes produit 24h/24
Il faut donc ajouter au coût de la prestation, qui se chiffre en quelques milliers d’euros :

24 heures X 7 jours X x.xxx € (coût horaire de l’arrêt de production).

Si nous partons du postulat que le coût horaire d’arrêt de production est de 5.000 €HT nous avons donc, juste pour l’arrêt de production, une facture qui s’élève à : 24 H X 7 j X 5.000 € = 840.000 €, montant auquel vous devez ajouter le coût de la prestation du concurrent A

Le nettoyage traditionnel des chaînes de convoyage, par nettoyeur haute pression, nécessite le démontage de ces dernières, le séchage, le graissage, le remontage…

Devis de la société “B” (prestataire de nettoyage cryogénique)

2 jours 1/2 d’arrêt, découpés comme suit (3 personnes)
2 jours 1/2 de nettoyage par glace sèche des chaînes, in-situ, à l’aide d’un box dédié
2 blasters : Cryoblaster ATX80 et MACH3 (ATX25)
1 compresseur de chantier + glace carbonique

Coût B : xx.xxx €HT

En partant du postulat que le coût d’arrêt de production est de 5.000 €HT, l’arrêt de production représente : 24 H X 2 J 1/2 (soit 60 heures) X 5.000 € = 300.000 €, montant auquel nous ajoutons le coût de la prestation de la société Delta Diffusion et qui représente la moitié du coût de la société concurrente A.
Résultat : le nettoyage cryogénique dans cette application s’est avéré 3,2 fois plus rapide que la méthode traditionnelle et 2,7 fois moins cher en ajoutant l’arrêt de production et son coût et prix de la prestation.

Propriétaire d’un Cryoblaster (depuis 2019) ? Pour connaître ce dossier en détail, coût, quantité de glace carbonique, marge prestation de service, connectez-vous sur votre espace client.

Nettoyage cryogénique avec ATX80, Mach3 (ATX25) et box dédié… Pas de démontage. Opération sèche et effectuée in-situ.

ADRESSE

Delta Diffusion
Siège social

Rue Du Bonnard

38290 Frontonas (France)

ADRESSE SHOWROOM

Showroom

Rue Des Muguets

Parking Carrefour Market

Galerie marchande

38070 Saint Quentin Fallavier

HEBERGEMENT WEB

OVH

2 Rue Kellermann

BP 80157

ROUBAIX CEDEX 1

Tél. OVH: +33 8 99 70 17 61

 

CONTACT

Tel: 0033 (0)981 37 76 93
Site: www.cryoblaster.com
Email:

contact [arobase] cryoblaster.fr