Décapage cryogénique rouille et peinture

Le décapage cryogénique de la rouille et de la peinture est possible en cryogénie grâce à l’adjonction d’abrasif. Ce procédé, dénommé gommage cryogénique permet une remise en état des surfaces rapide tout en contrôlant la quantité d’abrasif employé et en limitant la poussière… Cet article et cette vidéo sont tirés de la rubrique applications du nettoyage cryogénique en vidéos.

Comment ça marche ?

  • Secteur : –
  • Objet du traitement : Remorque rouillée
  • Matériel employé : ATX80 remplacé par ATX25

L’équipement utilisé dans cette vidéo est le Cryoblaster® ATX80 (remplacé par ATX5). Ce matériel est une gommeuse cryogénique, capable d’assurer la projection d’un mélange de glace sèche et d’abrasif.

La glace carbonique, sous forme de pellets d’un diamètre de 3 mm, est placé à l’intérieur de la trémie ou cuve du blaster.

On effectue le branchement du blaster, vers la source d’énergie, c’est-à-dire sur une source d’air comprimé, propre et sec. Ce dernier devient le vecteur de projection de la glace carbonique.

Parallèlement, le flux d’air comprimé à l’intérieur du pistolet génère une dépression. Le pistolet est alors en mesure d’aspirer de l’abrasif, préalablement placé à l’intérieur du kit (ou dispositif) prévu à cet effet. Ce dernier se place à l’arrière du blaster.

Projetée à très grande vitesse à l’aide d’un tuyau de tir, d’un pistolet et d’une buse pulvérisation, le mélange la glace carbonique et abrasif voyage à une vitesse moyenne de 120 m/s.

Bon à savoir : le nettoyage cryogénique sur la rouille profonde n’est pas suffisant, car la dureté de la glace  carbonique est comparable à celle de la craie. Seule l’adjonction d’abrasif permet un décapage des rouilles profondes.

3 phénomènes se déroulent alors…

 

1- l’énergie cinétique dont est chargé l’abrasif, décolle instantanément la pollution, tout en permettant à la glace carbonique de générer des microfissures sur les parties “plus molles” du polluant : c’est le choc mécanique.

2- la température de la glace de -78,4 °C, permet à la pollution de se rétracter sur elle-même. Cette dernière se décolle de la surface traitée : c’est le choc thermique

3- le souffle généré par le passage de la glace sèche de l’état solide à l’état gazeux, dont un rapport de 1 à 700, fini par décoller complètement les résidus.

Cette vidéo a été réalisée avec le Cryoblaster ATX80

Le matériel employé dans cette vidéo est le Cryoblaster ATX80 (remplacé par ATX25) équipé du kit abrasif.

Le mélange glace carbonique & abrasif est effectué à l’intérieur du pistolet par aspiration ou système venturiLe média est pulvérisé grâce à une buse en carbure de tungstène.

Pour découvrir le produit en détail, cliquez sur le lien en bas à droite en bleu “Voir ATX80”, ou rendez-vous sur la section Produits du menu.

Matériel employé : ATX80 remplacé par ATX25 Pneumatique

Autres articles sur le même thème

ADRESSE

Delta Diffusion
Siège social

Rue Du Bonnard

38290 Frontonas (France)

ADRESSE SHOWROOM

Showroom

Rue Des Muguets

Parking Carrefour Market

Galerie marchande

38070 Saint Quentin Fallavier

HEBERGEMENT WEB

OVH

2 Rue Kellermann

BP 80157

ROUBAIX CEDEX 1

Tél. OVH: +33 8 99 70 17 61

 

CONTACT

Tel: 0033 (0)981 37 76 93
Site: www.cryoblaster.com
Email:

contact [arobase] cryoblaster.fr

CGV - Conditions Générales de Vente pour Professionnels & Particuliers