+33 (0) 4 81 61 02 75 contact@cryoblaster.fr

Le décapage chimique :  un procédé efficace qui préserve vos surfaces !

Le décapage chimique est l’une des techniques du décapage industriel qui permet de remettre en état les surfaces. 

En préparant vos supports, vous vous assurez de leur longévité et de leur résistance. Toutefois à chaque support correspond un procédé de décapage adapté. Faites connaissance avec le décapage chimique, l’une des techniques les plus efficaces au pouvoir de préservation.

Un procédé qui agit sur les composés organiques ?

Il s’agit d’un procédé de décapage chimique qui utilise une solution à base de solvants, de soude caustique ou encore d’acide. Appliqué sur la surface à traiter, le décapant chimique ramollit, dissout ou détache les revêtements. Le décapant agit alors en cassant la chaîne de molécules des composés organiques.

Au bout d’une attente et action qui varient de 30 minutes à 1 heure, des boursouflures sont visibles. Cela indique généralement que la surface est prête à être nettoyée, par grattage ou par jet d’eau. Mais le temps d’attente peut toutefois être plus long.

Suivant la formulation chimique de la solution décapante, le procédé peut être utilisé sur un éventail de supports pour :

  • décaper la peinture, le vernis, la résine ou encore la lasure ;
  • désoxyder les métaux ferreux ou non-ferreux ;
  • dégraisser les fours industriels ou équipements spécifiques ;
  • décaper le béton, les murs, les pierres ;
  • rénover les façades de bâtiments ;
  • décaper les conduits et les filtres.

Quand aux applications professionnelles du décapage chimique, elles s’étendent aux activités de menuiserie intérieures comme extérieures, au BTP, à l’industrie agroalimentaire, mais aussi au secteur de l’aviation et de la construction navale.

 

 

Traitement de surface d'une pièce aéronautique par décapage chimique

Décapage chimique industrie aéronautique…

 

 

Pourquoi choisir le décapage chimique ?

Ce procédé a l’avantage d’être efficace en plus d’être économique et non-salissant lorsqu’il est réalisé en circuit fermé. Et contrairement au décapage mécanique, il est idéal pour décaper la carrosserie sans affecter le verre. De même, il est parfait pour désoxyder les métaux ferreux (métal, acier) et non ferreux (bois, plastique, aluminium) sans affecter leurs dimensions ou leur surface superficielle.

Le décapage chimique est toutefois un procédé agressif qui implique des exigences de sécurité.

 

Des exigences de sécurité pour l’opérateur et pour l’environnement de travail

Quelle que soit la formulation du décapant, sa nature chimique invite à la précaution. En effet, les risques sont plus ou moins accentués selon le produit utilisé. Ils peuvent provoquer des irritations et des brûlures oculaires et cutanée graves, des intoxications par inhalation de vapeurs corrosives, voire des risques d’inflammation.

Le risque s’accentue dans un contexte de confinement… Dès lors, la référence attentive aux notices d’utilisation est un préalable et des mesures de sécurité standards s’imposent.

Pour l’opérateur, l’équipement standard repose sur :

  • une protection adéquate du visage et des voies respiratoires (masque et lunettes de sécurité) ;
  • des mains (gants) ;
  • et des parties du corps susceptibles d’être exposées (vêtements adaptés).

Les exigences de sécurité concernent également une maîtrise de l’environnement de travail. L’objectif est alors de prévenir les risques pour le personnel qui côtoie les zones traitées avec des décapants chimiques. Il s’agit aussi de prévenir les risques de contamination de l’environnement.

En raison, des risques soulignés, privilégiez des espaces de travail bien aérés, pour atténuer les risques liés aux émanations nuisibles. En outre, les décapants contenant du chlorure de méthylène sont à éviter, car réputés très nocifs pour la santé et l’environnement.

Enfin, les déchets post-décapage doivent être ramassés.

Éliminer correctement les déchets, c’est agir pour l’environnement !

Trois types de décapants chimiques adaptés à vos besoins

Les décapants à base de solvants, de soude caustique et d’acides forts constituent les trois principaux décapants chimiques.

Les décapants chimiques à base de solvants sont les plus courants et sont adaptés à tous les supports. Pour accroître leur efficacité, appliquer le décapant en couche épaisse.

Quant aux décapants à base de soude (ou décapage par bain chimique), leur efficacité est réputée pour enlever plusieurs couches de revêtement, et ce, pour une seule application, en règle générale par trempage.

Enfin, les décapants à base d’acide sont généralement utilisés dans les bains chimiques. Ce procédé est plus sûr et convient particulièrement au traitement des peintures dures et épaisses comme l’epoxy.

Pour le matériel de décapage, une variété d’options s’offre à vous…

Une option classique consistera à appliquer un décapant chimique grâce à des outils traditionnels, tels que : spatule ou couteau à enduire.

Par ailleurs, des solutions de projection utilisant une pompe de pulvérisation d’enduit sont courantes dans la gamme des options industrielles. Ils s’imposent dans le traitement des façades et des fuselages.

Ils trouvent aussi des applications dans le bâtiment comme dans l’industrie. Toujours dans la gamme industrielle, les bains chimiques sont d’excellents choix dans le traitement de pièces métalliques (crochets, pièces de moteur) ou des peintures dures, épaisses.

Quelques astuces de décapage chimique

Pour optimiser le travail en profondeur de la solution décapante, recouvrez la surface traitée avec un film plastique.

Il est toujours précautionneux de neutraliser le principe actif du décapant chimique. Dans ce cas, nettoyez la surface traitée, de préférence à l’eau alcaline pour stériliser et désinfecter.

 

ADRESSE

Delta Diffusion
Siège social

Rue Du Bonnard

38290 Frontonas (France)

ADRESSE SHOWROOM

Showroom

Rue Des Muguets

Parking Carrefour Market

Galerie marchande

38070 Saint Quentin Fallavier

HEBERGEMENT WEB

O2SWICHT

Chemin des Pardiaux

63000 Clermont-Ferrand

CONTACT

Tel: +33 (0)4 81 61 02 75
Site: www.cryoblaster.com
Email:

contact [arobase] cryoblaster.fr

CGV - Conditions Générales de Vente pour Professionnels & Particuliers