Liste des dangers de la glace carbonique et les solutions pour y remédier….

La glace carbonique est la forme solide du dioxyde de carbone. Souvent employée pour le transport à basse-température son pouvoir de réfrigération est “énorme” ! Elle peut servir aussi bien de réfrigérant que de moyen de congélation ou de surgélation. 

En soi, la glace carbonique n’est pas dangereuse si elle est entreposée et manipulée correctement. Elle peut toutefois présenter des risques en raison de ses propriétés physiques. Nous allons détailler dans cet article, les dangers de la glace carbonique et comment les éviter.

Liste des dangers et solutions

Les dangers de la glace carbonique sont dans l’ordre: les gelures, l’ingestion, l’asphyxie, l’explosion.

Heureusement, les solutions pour s’en protéger existent et tombent sous le sens pour la plupart d’entre elles. Voici une liste (ci-dessous), que nous mettrons à jour en fonction de vos remarques et de nouvelles données.

Fournisseur de carboglace
  • Gelure de glace carbonique

La glace sèche (autre nom de la glace carbonique) est extrêmement froide : -78,5°c. Le contact avec la peau peut engendrer une brûlure par le froid ou “gelure” en quelques secondes.

Pour sa manipulation, utilisez des gants adaptés ou une pince.

Inutile d’investir dans une paire de gants cryogénique à 50 voir 100 €. Ce type de protection est adapté à la manipulation cryogénique c’est-à-dire à des températures extrêmes : -196°c

Vous trouverez sur la Boutique en ligne (voir menu), des gants antifroid parfaitement adapté à la manipulation de la glace sèche, pour moins de 4,00 €HT.

Un des dangers de la glace carbonique : les gelures

Au bout de quelque secondes, le contact avec le CO2 solide peut entraîner des risques de gelures…

  • Ne pas ingérer la glace carbonique

Si vous l’utilisez pour refroidir une boisson ou créer des effets de cocktails fumants, veillez à ne pas entrer en contact avec elle avec vos lèvres.

Ne la placez pas dans votre bouche et surtout ne l’avalez pas !

Le contact avec les lèvres, la langue, l’oesophage, l’estomac pourrait entraîner de graves brûlures. Mais le fait que la glace se sublime et engendre une importante quantité de gaz CO2, pourrait augmenter la pression à l’intérieur de l’estomac, et provoquer sa déchirure.

Il existe donc un danger mortel à ingérer la glace carbonique.

Danger glace carbonique : ne pas ingérer !

Ne pas ingérer la glace sèche…

  • Risque d’asphyxie

À la pression atmosphérique, la glace carbonique se sublime*.

Le gaz formé est le dioxyde de carbone ou CO2. Bien que le dioxyde de carbone ne soit pas toxique à une concentration normale, il peut engendrer des risques d’asphyxie à des concentrations plus importantes et notamment dans les espaces non ventilés.
Le gaz carbonique est 1,5 fois plus lourd que l’air: les animaux et les enfants sont donc plus susceptibles d’être “intoxiqués” par une forte concentration de dioxyde de carbone. 

Quelque soit l’utilisation que vous en faites, veiller à l’utiliser UNIQUEMENT dans un lieu suffisamment ventilé !

Le saviez-vous ? On utilise le pouvoir asphyxiant du CO2 contre les rats et nuisibles (campagnols, rongeurs…). Privant également le feu d’oxygène, on utilise la neige carbonique en la pulvérisant à l’aide d’un extincteur.

*: La sublimation est le passage de l’état solide à l’état gazeux.

Danger glace sèche: risque d'asphyxie

Risque d’asphyxie… 2 kg de glace carbonique peuvent générer 1 m3 de CO2 gaz

Risque d’explosion

Autre problème lié à la sublimation de la glace carbonique le risque d’explosion. Comment ?

Le gaz carbonique est un gaz ininflammable et non explosif, toutefois, entreposée dans un bac isotherme hermétique, la glace carbonique présente un réel danger.
En effet, lors de sa sublimation elle exerce une pression.

Pour la petite histoire, 2 kg de glace contiennent 1 m3 de CO2 gaz. Entreposer la glace carbonique dans un bac hermétique représente donc un réel danger d’explosion !

Pour éviter ce genre de problème, entreposez la glace uniquement dans un container isotherme non-hermétique : boîte polystyrène, conteneur roto-moulé…

blank

La sublimation de la glace sèche entraîne une quantité de gaz co2… Il est important que le conteneur ne soit pas hermétique…

Autre danger : utilisation dans le nettoyage cryogénique

La propreté par la technique de projection de glace carbonique est un procédé de mise en propreté souvent employé dans le nettoyage industriel ou dans la maintenance industrielle.

Cette technique est souvent employé par une entreprise de nettoyage pour la remise en état des lignes de production ou encore le nettoyage d’armoire électrique.

Son fonctionnement est comparable à celui du sablage:

Il s’agit d’une mise en propreté par projection de particules de CO2 solide de haute-densité sur les surfaces à traiter.

On introduit à l’intérieur de la trémie (cuve) de l’équipement, de la glace carbonique sous forme de mini-cylindres ou pelletsCes particules solides sont projetées à l’aide d’air comprimé à vitesse supersonique grâce à l’utilisation d’une buse et d’un pistolet.

L’efficacité du procédé repose sur l’interaction de 3 phénomènes:

  • Choc mécanique: la projection de particules de CO2 solide engendre des micro fissures sur le polluant, grâce à l’énergie cinétique dont se charge le CO2; fragilisation du contaminant.
  • Choc thermique: la saleté se décolle du support
  • Sublimation: le passage la glace de l’état solide à l’état gazeux dans un rapport de 1 à 700, souffle littéralement la pollution

Le volume d’air et la pression utilisés pour déplacer la glace carbonique sont en général de 4 à 5 m3/min pour une pression moyenne de 6 à 7 bar. Nous comprenons donc que ce procédé comporte certains risques, et nécessite donc des protections individuelles adaptées, et qui sont:

gants anti-froid (disponibles sur ce site): pour éviter le risque de gelures (brûlures) au contact direct ou indirect de la glace carbonique (buses, pistolet, cuve, conteneur…),

lunettes de protection: pour éviter que la glace carbonique ou la pollution retirée heurtent les yeux,

port d’une combinaison de protection: ou de vêtements couvrants: outre le fait que vos vêtements resteront propres, la combinaison (ou bleu de travail) permet d’atténuer les blessures dans le cas d’un tir cryogénique sur le corps,

protection auditive: la projection de glace carbonique à vitesse supersonique engendre un bruit de 80 à 120 db,

masque respiratoire: à adapter selon la nature de la pollution retirée. Dans le cas d’un tir cryogénique en milieu confiné, l’opérateur veillera à
utiliser un apport d’air extérieur (casque ventilé, A.R.I) afin de prévenir les risques d’asphyxie, en raison d’une concentration importante de CO2 dans la zone de travail,

chaussures de sécurité,

autre(s) dispositif(s) de sécurité en fonction de la nature des travaux à effectuer: dosimètre en centrale nucléaire, port du casque et du harnais si travail en hauteur…

Le saviez-vous ?

Le nettoyage par cryogénie est utilisé pour le traitement de surface et notamment pour le dégraissage et la préparation des supports avant mise en peinture.
Ce procédé n’utilise pas de solvants et ne génère pas de déchets secondaires à retraiter contrairement au procédé de sablage qui utilise de l’abrasif.
Le fait que la dureté de la glace sèche soit comparable à celle de la craie en fait le candidat idéal parmi les méthodes de nettoyage actuelles pour l’agro-alimentaire, le secteur de la plasturgie, l’aéronautique ou encore la remise en état des monuments…

Ce procédé n’est donc pas une technique de décapage, mais bel et bien une technique de nettoyage.

Rappelez-vous, avec la technique cryogénique seule la saleté ou les résidus sont décollées du support.

Utilisé dans tous les secteurs industriels, le procédé de nettoyage par cryogénie est comme nous l’avons dit, recommandé en agroalimentaire. Toutefois, afin d’éviter un danger de contamination par présence de produits pétrolifère, vous devez vous assurer que la glace carbonique employée soit de qualité alimentaire. Pour cela, demandez la fiche technique du produit.

En conclusion:

La manipulation et l’utilisation de la glace carbonique peuvent être des sources de dangers: risque de gelures, d’asphyxie, d’explosion ou de projection sur les yeux ou sur le corps, dans le cas du procédé de nettoyage par cryogénie.

Les solution tombent sous le sens: gants antifroid, ventilation, conteneurs adaptés, E.P.I

Mais au fait, comment conserver efficacement la glace carbonique  ? Découvrez la réponse à cette question et à bien d’autres en bas de page dans la rubrique “Pour en savoir plus

La glace carbonique est introduite dans la trémie deie du blaster

Nettoyage par cryogénie: on introduit la glace carbonique sous forme de pellets à l’intérieur de la trémie du blaster…

EPI : pour les dangers liés à la projection de glace carbonique

Les risques liés à la projection de glace sèche impliquent le port d’E.P.I adaptés…

ADRESSE

Delta Diffusion
Siège social

Rue Du Bonnard

38290 Frontonas (France)

ADRESSE SHOWROOM

Showroom

Rue Des Muguets

Parking Carrefour Market

Galerie marchande

38070 Saint Quentin Fallavier

HEBERGEMENT WEB

OVH

2 Rue Kellermann

BP 80157

ROUBAIX CEDEX 1

Tél. OVH: +33 8 99 70 17 61

 

CONTACT

Tel: 0033 (0)981 37 76 93
Site: www.cryoblaster.com
Email:

contact [arobase] cryoblaster.fr

Boutique en ligne

CGV - Conditions Générales de Vente pour Professionnels

CGV - Conditions générales de vente pour Particuliers