Pistolet machine cryo bi-tube : 2 tuyaux

Pistolet machine cryo mono-tube : 1 tuyau

Avant de répondre à la question, il convient d’apporter quelques précisions sur le fonctionnement de ces 2 systèmes…

Système « bi-tube » (1963) : fonctionnement

 

Une machine de nettoyage dite « bi-tube » utilise pour la projection de glace carbonique 2 tuyaux : le premier véhicule l’air comprimé (noire sur la photo) et le second achemine la glace carbonique (bleue sur la photo)

À noter que le principe de fonctionnement de cette machine repose sur le principe du venturi :

Lors de la projection de l’air comprimé, une dépression dans la chambre venturi au sein du psitolet se crée entraînant l’aspiration de la glace carbonique.

Le mélange glace carbonique et air comprimé est alors projeté au travers d’une buse sur la surface à nettoyer.

Système “mono-tube” (1986): fonctionnement

Une machine de nettoyage cryogénique dite « mono-tube » utilise un seul tuyau pour la projection de la glace carbonique.

Le mélange air comprimé et glace carbonique est effectué au sein de la machine : La glace carbonique est acheminée via un plateau alvéolé tournant, en direction d’un flux d’air comprimé.

Lequel de ces 2 systèmes est le plus puissant ?

Lorsque au milieu des années 80 le système « mono-tube » a vu le jour, ce type d’équipement était, à pression égale et pour le même volume d’air par minute, plus puissant de 5 à 10% par rapport au système dit « bi-tube », probablement dû à la l’accélération de la glace carbonique tout le long du tuyau de tir et de la buse de projection, contrairement au système bi-tube ou la glace ne connaît une accélération qu’au sein de la buse de projection.

 

 

Depuis les choses ont bien changé…

  

L’utilisation de buses « supersoniques » sur le système dit « mono-tube » a permis d’accélérer la vitesse de projection de la glace carbonique au moins 5 fois de plus par rapport à la vitesse d’entrée.

Lorsque l’on sait que l’efficacité du nettoyage cryogénique repose en très grande partie sur la quantité d’énergie cinétique (Ec =1/2mV²), on comprend que l’accélération de la vitesse des particules de CO2 a son importance.

Donc, un système de nettoyage cryogénique mono-tube équipé de buses supersoniques est en moyenne 5 fois plus puissant qu’un système dit bi-tube, à pression et volume d’air égale.

 

>>> Découvrez la sélection mono-tube : machines de nettoyage cryogénique
>>> Découvrez les machines de démo: machines de nettoyage cryogénique d’occasion