+33 (0) 4 81 61 02 75 contact@cryoblaster.fr

Transporter la glace carbonique en toute sécurité. NDLR : Pour les professionnels du nettoyage cryogénique)

Il y a peu de temps encore, au nom de la « sacro-sainte » sécurité, certains gaziers ou fournisseurs refusaient tout simplement le fait que vous veniez “récupérer” la glace carbonique sur leur site. Même si vous possédiez un véhicule parfaitement adapté, ce refus à amener certains à cette conclusion : une occasion supplémentaire de faire gonfler la facture, en facturant la livraison ! Bref, les choses ont bien évoluées depuis.

Voyons dans cet article, le minimum syndical requis pour transporter la glace carbonique en toute sécurité, dans un véhicule utilitaire

Transport de la glace carbonique en sécurité

Les équipements pour le véhicule utilitaire

Petit rappel : cet article est réservé au transport de la carboglace dans le cadre d’une utilisation professionnelle. Dans le cas où vous êtes un particulier, suivez avec soin les recommandations transmises par votre fournisseur.

Comme nous l’avons vu auparavant, la glace carbonique se sublime et perd de son volume chaque jour, c’est la freinte.

Le CO₂ dégagé est 1,5 fois plus lourd que l’air, le compartiment de chargement de votre véhicule utilitaire doit être donc ventilé.
Pour cela vous devez utiliser des grilles et des bouches de ventilation : un aérateur de toit étant également hautement conseillé !

De plus…

Il est important par ailleurs, que votre véhicule utilitaire soit pourvu d’une cabine conducteur/passager, séparé par une cloison étanche, du compartiment de chargement.

N.B : un aérateur de toit sans grille de ventilation ou bouche d’aération sol est inutile…

grielle de ventilation pour évcacuer le CO2

Grille de ventilation

Bouche d’aération sol

Aérateur de toit

Cabine étanche

Si votre véhicule n’est pas équipé d’une cabine étanche, pas de panique vous pouvez alors faire appel à une entreprise spécialisée dans l’aménagement des véhicules utilitaires :

Exemple : http://polystra-france.com/catalogue.php?q3=Fiorino

Où se procurer les équipements ?

Copier/Coller sur votre navigateur internet les liens suivants :

Aérateur de toit
https://www.syncro-system.fr/grilles-daeration-fourgons

Aération sol
http://www.syncro-system.fr/grilles-daeration-pour-fourgons

Aérateur de toit
https://urlz.fr/hGJl

 

Règles de sécurité chez le gazier ou fournisseur

 

Pour vos déplacements sur le site du gazier, veillez à suivre les instructions de sécurité : roulez au pas, port des chaussures de sécurité, port du gilet jaune, port des gants pour la manutention, lunettes de protection…

Ayez également sous la main des bouchons ou un casque antibruit. Le remplissage des cuves de CO₂ ou d’Azote génère beaucoup de bruit.

De plus, munissez-vous de sangles, pour arrimer les conteneurs surtout si ces derniers sont équipés de roulettes (assurez-vous de posséder à l’intérieur du véhicule des attaches pour sangler les conteneurs de glace : rails d’arrimage…).

Équipez-vous également d’un détecteur de CO₂ que vous placerez dans la cabine. Certains gaziers, d’ailleurs, imposent ce type d’accessoires dans le véhicule de transport : pas de détecteur, pas de glace…

Et, si je décide de me faire livrer ?

Il peut arriver que vous soyez dans l’obligation de vous faire livrer la glace carbonique sur votre chantier : vous êtes un industriel, un prestataire très occupé, pas le temps, pas le véhicule adapté…

Enfin, quoi qu’il en soit, la livraison a un coût !

1. Si vous « tomber » dans le cadre d’une livraison hebdomadaire (en règle générale, les gaziers livrent 1 à 2 fois par semaine dans les grandes villes) alors le tarif de livraison sera toujours plus intéressant que l’option 2.

Il vous faudra alors prendre vos précautions pour restituer le conteneur par vos soins, ou ne pas oublier que si vous ne pouvez pas le ramener, le gazier viendra le reprendre et bien évidemment ça ne sera pas gratuit.

2. 1. Il n’y a pas de livraison hebdomadaire dans la ville où vous vous trouvez : le gazier devra affréter un transporteur express. Le coût varie en fonction de la quantité de glace carbonique commandée, et de la distance. Là aussi ne pas oublier : si vous ne pouvez pas ramener le ou les conteneurs, le gazier vous facturera la reprise.