+33 (0) 4 81 61 02 75 contact@cryoblaster.fr
Fo^ret équatoriale avec logo du dioxyde de carbone

Rôle du dioxyde de carbone…

Le dioxyde de carbone (CO2) est un gaz essentiel qui existe naturellement dans notre atmosphère. Cependant, ses niveaux croissants sont devenus une préoccupation majeure en raison de son impact sur le changement climatique. Dans cet article, nous examinerons l’importance du dioxyde de carbone et les mesures que nous pouvons prendre pour atteindre la neutralité carbone. En comprenant le rôle de ce gaz et en mettant en œuvre des stratégies efficaces, nous pouvons contribuer à atténuer les effets du changement climatique. Engageons-nous dans ce voyage pour créer un avenir durable pour notre planète.

Qu’est-ce que le dioxyde de carbone ?

Les bases

Le dioxyde de carbone est un composé chimique composé d’un atome de carbone et de deux atomes d’oxygène. Il fait partie du cycle du carbone de la Terre, processus par lequel le carbone est échangé entre l’atmosphère, les océans et les organismes vivants. Le dioxyde de carbone est produit par des processus naturels tels que la respiration et les éruptions volcaniques. Cependant, il est également émis par les activités humaines telles que l’utilisation de combustibles fossiles : pétrole, gaz, charbon…

Hautement comprimé, il existe sous forme liquide, il est alors utilisé dans de nombreux secteurs et applications. En passant à la pression atmosphérique, soit 101 325 Pa, le CO2 liquide se transforme en solide, dans un rapport de 1/2. Le solide obtenu est la neige carbonique (exemple : extincteur). Cette neige peut également être “comprimée” grâce à un pelletiseur pour la fabrication de la glace carbonique (voir la vidéo de l’article La glace carbonique : une révolution venue du froid extrême).

L’effet de serre

Le dioxyde de carbone est un gaz à effet de serre, ce qui signifie qu’il emprisonne la chaleur dans l’atmosphère terrestre. Ceci est connu comme l’effet de serre, et il est essentiel pour la vie sur Terre. Sans l’effet de serre, la température moyenne de la Terre serait beaucoup plus froide, ce qui rendrait difficile l’existence de la vie. Cependant, l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone a intensifié l’effet de serre, entraînant un réchauffement de la planète et le changement climatique.

Soleil irradiant la terre avec effet de serrepar le dioxyde de carbone

“Sans l’effet de serre, la température moyenne de la Terre serait beaucoup plus froide, ce qui rendrait difficile l’existence de la vie.”

L’impact du dioxyde de carbone sur le changement climatique

Augmentation des niveaux de dioxyde de carbone

Depuis la révolution industrielle, la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère terrestre a augmenté de plus de 40 %. Cette augmentation est principalement due à la combustion de combustibles fossiles, comme le charbon, le pétrole et le gaz, pour l’énergie. Ces activités libèrent de grandes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, piégeant plus de chaleur et contribuant au réchauffement de la Terre.

Effets sur l’environnement

L’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone a eu un impact significatif sur le climat de la Terre. La température moyenne de la Terre a augmenté d’environ 1,1 degré Celsius depuis la fin du XIXe siècle, et le taux de réchauffement s’est accéléré au cours des dernières décennies. Cette augmentation de la température a entraîné des vagues de chaleur plus fréquentes et plus violentes, des sécheresses et des événements météorologiques extrêmes, comme des ouragans et des feux de forêt.

Acidification des océans

Le dioxyde de carbone affecte non seulement l’atmosphère terrestre, mais aussi les océans.

Des recherches scientifiques récentes montrent que 1/3 des émissions anthropiques de CO2 sont absorbées par les océans provoquant le réchauffement des mers et l’acidification des eaux.

Lorsque le dioxyde de carbone se dissout dans l’eau de mer, il forme de l’acide carbonique, qui abaisse le pH de l’eau, la rendant plus acide. Ce processus est connu sous le nom d’acidification des océans et a un effet néfaste sur la vie marine. L’acidité accrue peut endommager les coquilles et les squelettes des organismes marins, ce qui rend leur survie difficile.

Les molécules dioxyde de carbone engendrent une acidification des océans

Des recherches scientifiques récentes montrent que 1/3 des émissions anthropiques de CO2 sont absorbées par les océans provoquant le réchauffement des mers et l’acidification des eaux.

Mesures pour réduire les émissions de dioxyde de carbone

Carboneutralité

Une façon de réduire l’impact du dioxyde de carbone sur l’environnement est d’atteindre la neutralité carbone. Cela signifie que la quantité de dioxyde de carbone émise est égale à la quantité extraite de l’atmosphère. L’atteinte de la neutralité carbone peut se faire au moyen de diverses méthodes, comme l’utilisation de sources d’énergie renouvelables, la mise en œuvre de pratiques “éconergétiques” et la compensation des émissions au moyen de projets de compensation du carbone.

Sources d’énergie de remplacement

L’un des moyens les plus efficaces de réduire les émissions de dioxyde de carbone est la transition vers des sources d’énergie alternatives. Les sources d’énergie renouvelable, comme l’énergie éolienne, solaire et hydraulique, n’émettent pas de dioxyde de carbone et sont donc considérées comme neutres en carbone. En investissant et en utilisant ces sources d’énergie, nous pouvons réduire considérablement notre empreinte carbone et ralentir les effets du changement climatique.

Éolinenne pour la production d'électricité

Les sources d’énergie renouvelable… l’éolienne

Efficacité énergétique

Une autre façon de réduire les émissions de dioxyde de carbone est de mettre en œuvre des pratiques “éconergétiques”. Cela peut comprendre l’utilisation d’appareils “éconergétiques”, l’isolation des bâtiments et l’utilisation des transports en commun ou des véhicules électriques. En réduisant notre consommation d’énergie, nous pouvons réduire la quantité de dioxyde de carbone émise dans l’atmosphère.

Compensation du carbone

La compensation du carbone est un processus dans lequel des personnes ou des entreprises investissent dans des projets qui réduisent ou éliminent le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Ces projets peuvent comprendre le reboisement, les projets d’énergie renouvelable et le captage du méthane des sites d’enfouissement. En compensant nos émissions de carbone, nous pouvons aider à équilibrer la quantité de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et réduire notre impact sur l’environnement.

Balance avec d'un côté arbres palntés et de l'aure côté tableau écloier avec mention CO2

Pour compenser les émissions de CO2, planter des arbres semblent être une solution

L’avenir du dioxyde de carbone

L’Accord de Paris

En 2015, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a adopté l’Accord de Paris, un traité international juridiquement contraignant sur les changements climatiques. L’objectif de l’accord est de limiter le réchauffement climatique bien en dessous de 2 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels et de poursuivre les efforts pour limiter l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius. Pour y parvenir, les pays doivent travailler ensemble pour réduire leurs émissions de dioxyde de carbone et passer à une économie sobre en carbone.

Le rôle de la technologie

La technologie joue également un rôle crucial dans la réduction des émissions de dioxyde de carbone. La technologie de captage et de stockage du carbone (CSC), par exemple, capture le dioxyde de carbone des centrales électriques et des installations industrielles et le stocke sous terre. Cette technologie peut réduire considérablement les émissions de dioxyde de carbone et nous aider à atteindre la neutralité carbone.

De plus, il convient de noter que l’utilisation du gaz carbonique dans le cadre de la fabrication de la glace carbonique utilisée dans le nettoyage cryogénique offre une seconde utilisation bénéfique au CO2, soulignant ainsi l’importance de rechercher des moyens innovants et durables de valoriser ce gaz à effet de serre, notamment dans la perspective de l’avenir du dioxyde de carbone.

Captage du CO2 industriel et stockage sous terre

Technologie de captage du CO2 industriel et stockage sous terre

Conclusion

Le dioxyde de carbone est un élément essentiel de notre environnement, mais ses niveaux croissants ont eu un impact significatif sur notre climat. En comprenant le rôle de ce gaz et en prenant des mesures pour réduire notre empreinte carbone, nous pouvons aider à atténuer les effets du changement climatique. En combinant la transition vers des sources d’énergie alternatives, la mise en œuvre de pratiques “écoénergétiques” et la compensation de nos émissions, nous pouvons travailler à un avenir plus durable pour notre planète. Agissons maintenant pour assurer une planète plus saine pour les générations futures !