+33 (0) 4 81 61 02 75 contact@cryoblaster.fr

Le nettoyage cryogénique est une méthode innovante de nettoyage industriel qui utilise la glace carbonique ou glace sèche pour éliminer les impuretés, graisses et autres contaminants des surfaces, machines et pièces. Cette technique présente de nombreux avantages par rapport aux méthodes traditionnelles, notamment en termes d’efficacité et de sécurité. De plus, le nettoyage cryogénique pour le dégraissage des armoires électropneumatiques est respectueux de l’environnement.

Qu’est-ce que le nettoyage cryogénique ?

Le nettoyage cryogénique, également appelé dégraissage cryogénique, consiste à projeter des particules solides de CO2, appelées pellets, sur la surface à nettoyer. Les pellets sont projetés à grande vitesse à l’aide d’une buse et d’air comprimé, généralement fourni par un compresseur électrique en industrie. Pour un résultat optimal et économique, l’utilisation du matériel Cryoblaster est recommandé, spécialement en raison de sa simplicité d’utilisation et sa faible consommation de glace carbonique.

Lorsque les pellets entrent en contact avec la surface, ils se subliment instantanément, passant de l’état solide à l’état gazeux sans laisser de résidu liquide. Ce changement d’état provoque une contraction thermique de la surface, ce qui permet de détacher et d’éliminer les contaminants présents. Le nettoyage cryogénique pour le dégraissage sur armoire électrique est alors rapide et sécuritaire pour les organes traités.

Les avantages du nettoyage cryogénique pour armoires électropneumatiques

Une armoire électropneumatique est un système qui combine l’électricité et la pneumatique pour contrôler et automatiser des machines ou des processus industriels. Le nettoyage par projection de glace carbonique est alors interessant sur les éléments suivants :

Coffret ou Armoire électrique : C’est le conteneur physique qui abrite tous les composants. Il est généralement fait de métal ou de plastique résistant et est conçu pour protéger les composants internes contre les dommages physiques et environnementaux.

Disjoncteurs : Ils sont utilisés pour protéger les circuits électriques contre les surcharges et les courts-circuits.

Contacteurs : Ils sont utilisés pour contrôler le courant électrique passant à travers les circuits.

Relais : Ils sont utilisés pour amplifier ou commuter les signaux électriques dans le circuit.

Transformateurs : Ils sont utilisés pour changer les niveaux de tension dans le circuit.

Alimentation électrique : Elle fournit l’énergie nécessaire pour faire fonctionner le système.

Unité de traitement d’air (FRL) : Elle est utilisée pour conditionner l’air comprimé avant qu’il n’atteigne les composants pneumatiques. Elle peut inclure un filtre pour éliminer les contaminants, un régulateur pour contrôler la pression, et un lubrificateur pour ajouter une fine couche d’huile et réduire l’usure des composants.

Vannes pneumatiques : Elles sont utilisées pour contrôler le débit et la direction de l’air comprimé dans le système.

Actionneurs pneumatiques (cylindres pneumatiques, moteurs pneumatiques) : Ils convertissent l’énergie de l’air comprimé en mouvement mécanique.

Capteurs et détecteurs : Ils sont utilisés pour surveiller les conditions du système, comme la pression, la température, le débit, etc.

Câblage et connecteurs : Ils sont utilisés pour connecter tous les composants du système.

Contrôleur logique programmable (PLC) : C’est le “cerveau” du système qui contrôle et coordonne tous les composants en fonction du programme qui lui est donné (cet élément doit-être nettoyé avec soi mais surtout à basse pression…)

Interface homme-machine (IHM) : Elle permet aux opérateurs de surveiller et de contrôler le système.

Il s’agit là, bien évidemment, d’une liste générale et la composition spécifique peut varier en fonction des besoins spécifiques de l’application.

Un nettoyage précis et non abrasif

Le nettoyage cryogénique permet de nettoyer les surfaces et les pièces sans endommager leur structure ni altérer leurs propriétés mécaniques. Contrairement aux méthodes de sablage ou de grenaillage, la glace sèche n’est pas abrasive et ne provoque pas de dégradation des matériaux.

Cette technique est donc particulièrement adaptée au nettoyage de précision des pièces complexes, des équipements sensibles ou des zones difficilement accessibles, comme les armoires électriques, électropneumatiques ou les systèmes de ventilation.

Un nettoyage écologique et sans produits chimiques

Le nettoyage cryogénique est une méthode de nettoyage écologique qui n’utilise aucun produit chimique ni solvant. Les pellets de glace carbonique sont fabriqués à partir de CO2 récupéré lors des processus industriels, ce qui limite leur empreinte carbone.

De plus, le procédé la cryogénie ne génère pas de déchets secondaires, puisque les pellets se subliment lorsqu’ils entrent en contact avec la surface à nettoyer. Le seul résidu à éliminer est la saleté détachée de la surface, ce qui facilite la gestion des déchets et réduit l’impact environnemental du nettoyage industriel.

Un gain de temps et d’efficacité

Le nettoyage cryogénique est un procédé rapide qui permet de réduire considérablement les temps d’arrêt des machines et des équipements. Les opérations de nettoyage peuvent souvent être réalisées sans démontage ni arrêt de production, ce qui limite les coûts et les pertes de productivité.

En outre, la glace sèche est capable d’éliminer des contaminants très résistants, comme les graisses, les huiles, les résines ou les peintures, sans nécessiter de frottement ou de grattage. Le nettoyage cryogénique est donc particulièrement efficace pour le nettoyage de machines, d’armoires électriques ou électropneumatiques, de pièces mécaniques ou de surfaces souillées par des substances tenaces.

 

Les applications du nettoyage cryogénique dans l’industrie

Le nettoyage cryogénique est utilisé dans de nombreux secteurs industriels pour répondre à des besoins spécifiques de propreté et de maintenance :

  • Industrie agroalimentaire : nettoyage des chaînes de production, des fours, des convoyeurs, des moules et des cuves;
  • Industrie automobile : dégraissage des moteurs, des châssis, des systèmes de freinage et des équipements électroniques;
  • Industrie aéronautique : nettoyage des turbines, des réacteurs, des composants hydrauliques et des trains d’atterrissage;
  • Industrie électronique : nettoyage de précision des cartes électroniques, des connecteurs et des boîtiers;
  • Industrie du plastique et des composites : élimination des résidus de polymères, de colles et de peintures sur les moules et les machines d’injection.

Le nettoyage cryogénique : un investissement rentable pour l’industrie

Malgré un coût initial plus élevé que certaines méthodes traditionnelles de nettoyage, le nettoyage cryogénique présente un excellent retour sur investissement à long terme. En effet, cette technique permet de réduire les temps d’arrêt des machines, d’améliorer la qualité des produits et de limiter les risques environnementaux liés à l’utilisation de produits chimiques ou d’abrasifs.

Ainsi, le nettoyage cryogénique s’impose comme une solution incontournable pour répondre aux enjeux de performance et de respect de l’environnement dans l’industrie moderne.