+33 (0) 4 81 61 02 75 contact@cryoblaster.fr
Tir cryogénique en plasturgie avec air comprimé sec et propre

Air comprimé pour le nettoyage cryogénique : recommandations…

Dans le monde industriel d’aujourd’hui, les méthodes de nettoyage et de décontamination sont essentielles pour maintenir une qualité optimale des produits et des équipements. Le nettoyage cryogénique est l’une des techniques les plus populaires en raison de son efficacité, de sa rapidité et de sa compatibilité environnementale. Bien qu’il présente de nombreux avantages, il nécessite également un approvisionnement constant en air comprimé de haute qualité pour assurer un processus sûr et efficace. Dans cet article, nous explorons les recommandations clés pour l’utilisation de l’air comprimé dans le nettoyage cryogénique.

Voici donc quelques recommandations…

L’importance de la qualité de l’air comprimé

Lorsqu’il s’agit de nettoyage cryogénique, l’air comprimé doit être purifié pour éviter la présence potentiellement nocive de contaminants tels que l’humidité, l’huile, la poussière et autres particules. Ces impuretés peuvent causer divers problèmes, notamment :

  • Risque de contamination : les surfaces traitées peuvent être contaminées si l’air comprimé contient des contaminants ;
  • Corrosion des surfaces : les huiles, l’humidité et d’autres substances présentes dans l’air comprimé peuvent provoquer la corrosion des surfaces métalliques ;
  • Moins d’efficacité du nettoyage : les impuretés diminuent l’efficacité du nettoyage cryogénique, ce qui peut entraîner des durées de processus plus longues et une consommation d’énergie accrue ;
  • Endommagement de l’équipement : les particules solides, telles que la poussière et la saleté, peuvent endommager les buses et autres éléments de l’équipement de nettoyage cryogénique.

Recommandations pour obtenir un air comprimé de haute qualité

Afin de garantir un processus de nettoyage cryogénique sûr et efficace, il est nécessaire de suivre certaines recommandations concernant l’utilisation de l’air comprimé :

Sélection d’un compresseur adapté

Tout d’abord, il est crucial de choisir le bon type de compresseur pour alimenter en air comprimé le système de nettoyage cryogénique. Deux types principaux de compresseurs sont couramment utilisés :

  1. Compresseurs à vis, électriques ou thermiques : le compresseur à vis utilise deux vis hélicoïdales qui tournent en sens inverse pour comprimer et transporter l’air. Lorsque les vis tournent, l’espace entre elles diminue, ce qui comprime l’air capturé. Ce type de compresseur est très efficace, produit moins de vibrations et est capable de fonctionner en continu à haute capacité, ce qui le rend idéal pour des applications industrielles exigeantes.
  2. Compresseurs à palettes : un compresseur à palette fonctionne avec un rotor excentré dans une cavité cylindrique. Des palettes, montées dans des fentes du rotor, glissent vers l’extérieur sous l’effet de la force centrifuge et de la pression d’air, créant des chambres de compression entre le rotor et le stator. L’air est aspiré, puis comprimé lorsque les palettes se rapprochent les unes des autres. Les compresseurs à palette sont généralement plus compacts et plus silencieux, mais ils sont moins adaptés à des applications à forte demande en air comprimé par rapport aux compresseurs à vis.

Il est également essentiel d’assurer une capacité suffisante en air comprimé pour répondre aux exigences du système de nettoyage cryogénique, y compris la pression et le débit d’air nécessaires.

85% des applications en nettoyage cryogénique sont réalisés avec des pressions allant jusqu’à 7 bars pour des volumes d’air moyen de 4 m³/min. Certaines applications exigent des volumes moins importants, comme par exemple le nettoyage des armoires électriques : environ 800 à 1500 l/min.

Divers compresseurs de chantier

Compresseurs électriques ou thermiques, à palettes ou à vis…

Traitement de l’air comprimé

Une fois qu’un compresseur approprié a été sélectionné, il est important de traiter l’air comprimé pour éliminer les contaminants indésirables. Plusieurs solutions peuvent être utilisées :

  • Filtres à air : ces dispositifs peuvent retenir les particules solides telles que la poussière et la saleté, ainsi que les gouttelettes d’eau et d’huile ;
  • Sécheurs d’air : ces équipements réduisent l’humidité de l’air comprimé en éliminant l’eau sous forme liquide ou gazeuse ;
  • Récupérateurs d’huile : ils éliminent l’huile résiduelle de l’air comprimé, garantissant ainsi une qualité d’air optimale.

Le choix du traitement de l’air adéquat dépendra des exigences spécifiques de chaque application de nettoyage cryogénique.

Maintenir un air comprimé de haute qualité tout au long du processus

Pour assurer une utilisation optimale de l’air comprimé dans le nettoyage cryogénique, plusieurs étapes peuvent être suivies régulièrement :

  1. Contrôler la qualité de l’air : réaliser des tests et des analyses périodiques pour vérifier la présence d’impuretés ;
  2. Entretenir le compresseur : effectuer un entretien régulier du compresseur, y compris le remplacement des filtres à air et des éléments du sécheur ;
  3. Surveiller l’état de l’équipement : inspecter visuellement les buses et autres composants du système de nettoyage cryogénique afin de détecter tout signe d’usure ou de dommage résultant d’un air comprimé contaminé.

En appliquant ces recommandations, les utilisateurs de systèmes de nettoyage cryogénique peuvent garantir une performance optimale et un processus sûr pour leurs applications industrielles.

Bonnes pratiques pour l’utilisation de l’air comprimé dans le nettoyage cryogénique

Outre les recommandations en matière de qualité de l’air comprimé, voici quelques bonnes pratiques pour l’utilisation de l’air comprimé dans le nettoyage cryogénique :

  • Régulation de la pression : ajuster la pression de l’air comprimé en fonction des besoins spécifiques de l’application, en prenant soin de ne pas utiliser une pression excessive qui pourrait endommager les surfaces ;
  • Distance de travail appropriée : maintenir la buse du système de nettoyage cryogénique à une distance adéquate de la surface traitée pour éviter tout risque d’endommagement.

En suivant ces recommandations et bonnes pratiques, les entreprises peuvent profiter des avantages du nettoyage cryogénique tout en protégeant leurs équipements, leur personnel et l’environnement. L’utilisation d’un air comprimé de haute qualité est donc essentielle pour maximiser l’efficacité et la sécurité de cette méthode de nettoyage innovante.

COMPRESSEURS

Sélection de compresseurs pour l'activité de nettoyage par cryogénie